Gestion des stocks de poisson : une stratégie régionale enfin mise en place | 10/05/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective

Philippe Lemonnier Commentaires fermés sur Gestion des stocks de poisson : une stratégie régionale enfin mise en place | 10/05/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective
Gestion des stocks de poisson : une stratégie régionale enfin mise en place | 10/05/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective

This post has already been read 46 times!

Lien vers l’Observatoire Océanien de Prospective : Gestion des stocks de poisson – Une stratégie régionale enfin mise en place – 10/05/2049

 


 

La gestion des ressources marines a toujours été un grand défi depuis les premiers constats par les scientifiques de la baisse drastique des stocks naturels il y a déjà plus de trente ans.

Mais face aux difficultés géopolitiques liées à la délimitation des espaces maritimes et aux différences de statuts politiques des différents territoires et zones maritimes du Pacifique, la gestion et surtout la protection des stocks a depuis lors toujours représenté un problème.

Ce problème est accru du fait que le Pacifique, par sa taille et sa biodiversité, représente l’une des dernières zones où les stocks restent dans une situation relativement acceptable comparé à l’Atlantique ou la Méditerranée qui, depuis plus d’une décennie maintenant, sont arrivé à un stade de zone quasi désertique en matière de biodiversité.

La perception de la menace pour la zone Pacifique a mis du temps à atteindre les sphères politiques et a pousser pour une action concrète.

Jusque récemment encore, la région connaissait bien trop d’organismes et autres organisations inter-gouvernementales, chacune intervenant dans son “pré carré” sans réelle collaboration outre que les actions habituelles d’échange d’information et d’expertise. Mais cela s’avérait bien insuffisant et depuis quelques années déjà, des appels se faisaient de plus en plus pressants pour définir une autorité centrale pour le Pacifique qui garantirait la coordination des actions réglementaires et qui pourrait mettre en place des vraies mesures de contrôle et de coercition à l’échelle de la région.

Bien évidemment, la souveraineté des Etats a pendant longtemps été le verrou majeur d’une telle avancée!

Mais les choses semblent changer et la dernière réunion des membres du Forum des îles du Pacifique a entériné la création d’une “task force” composée de représentants de l’ensemble des pays membres en vue de la création d’une agence de contrôle et de gestion des ressources marines du Pacifique.

La coordination des petits Etats insulaires a été clé dans ce projet et les représentants des différents gouvernements n’ont pas manqué de saluer cette capacité de travail collectif.

L’objectif sera de mettre en place une agence à vocation spécialisée pour la gestion et la protection des ressources marines avec pour objectif principale de maintenir la priorité sur les populations locales plus que sur le maintien d’une filière économique dont la mauvaise gestion historique a mené à la situation de danger actuel.

L’organisation se verra reconnaître un pouvoir de coercition qui sera supranational et permettra ainsi d’éviter la pression des grands Etats qui voudraient méconnaître les droits des Etats de la région.

Espérons que la “task force” mènera rapidement ses travaux en vue de la mise en service rapide de cette nouvelle institution. Car, depuis des décennies le message est le même “le temps presse”.

 


L’Observatoire Océanien de Prospective — 2OP — est une plateforme qui a pour objectif de réfléchir aux Futurs de l’Océanie au travers d’articles envisageant les futurs possibles de cette région.

Au travers de potentielles futures actualités, l’Observatoire Océanien de Prospective cherche à aider les organisations et individus résidant en Océanie à développer une approche d’anticipation et de prospective dynamique pour trouver aujourd’hui les solutions aux challenges de demain.

Comments are closed.